ce chemin qui nous a guidé vers Yves

La vie mets continuellement sur notre chemin des personnes qui sans le savoir nous mettent en relation avec des gens extraordinaires, voici comment Synthia et moi avons eu le privilège de rencontrer un homme extraordinaire avec un grand coeur . Un ami de longue date Pierre Giguere m’a mis en contact avec Josée Grenier, qui a son tour m’a mis en relation avec Martine Maestracci qui elle nous a mis en contact avec Yves Ruhlmann. A chacun de vous merci d’être des gens de grandes générosités car sans le savoir vous avez créé et ouvert ce chemin qui nous a guidé vers Yves. La force de l’univers a fait en sorte que nous avons pus produire Cet album de musique qui trace en musique l’histoire de Synthia, ses combats ses victoires. Jamais de ma vie je n’aurais eu l’idée ou imaginer produire un album de Musique et encore moins y incorporer un texte racontant la rage de vivre de Synthia. Aujourd’hui je sais plus que jamais que lorsque j’ai rencontré Synthia il y a 1 an déjà, ce n’était pas un pur hasard, il y avait trop de synchronicité, de détails similaires, pour n’etre qu’un pur hasard. Il y avait un but précis. Aujourd’hui je commence à peine à comprendre son rôle, sa mission pas seulement dans notre projet mais, dans nos vies. J’ai 60 ans et je n’ai jamais rencontré dans ma vie et croyez moi j’en connais du monde une personne avec cette résilience, cette rage de vivre, cette force d’attraction, une femme de peu de mots mais qui sans parler prononce de grands messages. Tout ça pour dire que je ne travaille pas sur le projet. je suis tout simplement guidé par une force, une énergie dégagée par vous tous, qui sans le savoir permet à cette énergie de faire son chemin, de trouver et permettre la connexion de personnes de cœur et ce sans égard au milliers de kilomètre et nombreuses personnes qui nous sépare Yves et moi. gratitude, namasté